14 octobre 2011

Et de 3 !

26627763

 

La semaine passée, il m'a été confirmé qu'en avril 2012, sortira aux éditions Casterman, la troisième édition des Jeux Olympiques dans l'Antiquité, Voyage d'Alix réalisé en collaboration avec Yves Plateau et bien entendu Jacques Martin.

Sorti pour les jeux d'Athènes, l'album avait été réimprimé et ce avec une nouvelle couverture pour les Jeux de Pékin... Cette fois, il sera remaquetté, afin d'entrer dans les nouvelles moutures des Voyages d'Alix, plus grand format, meilleur papier à l'impression, nouvelle mise en page plus esthétique et moderne.

Amusant donc, de voir cet album qui fut un projet très particulier, réalisé en 6 mois depuis l'idée initiée par Jacques Martin, un matin, jusqu'à l'impression, une sorte de marathon un peu fou ! Yves Plateau s'attaquant aux dessins d'architecture et aux décors, moi aux personnages, un chassé-croisé de dessins ! Et quelques années plus tard, il est toujours là, et le sera probablement encore un peu... Si seulement tous les projets pouvaient suivre la même destinée...

Par ailleurs, l'album sera préfacé par Jacques Rogge, le président du comité olympique international... rien que ça !

Seul petit bémol... A nouveau, pour cette bonne nouvelle et ce remaniement de la couverture, aucun signe de l'éditeur et bien entendu aucune consultation concernant la mise en route de cette nouvelle couverture (par ailleurs réalisée, certainement avec tout le talent qu'on lui connaît, par Marc Jailloux)... Mais parfois on aimerait apprendre les choses et pas au détour d'un festival, ce sont de bonnes nouvelles alors pourquoi ne pas en parler...

26627782

Posté par cedrichervan à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2011

Au fond d'un tiroir...

En cherchant un dessin, que je n'ai finalement d'ailleurs pas retrouvé, je suis retombé sur ces quelques essais que j'avais faits pour un projet, il y a de cela presque 1 an et demi.

Le scénario était signé par Pierre Makyo, l'excellent créateur de la Ballade du bout du monde, de Grimion gant de cuir et de mon petit préféré Gully avec Dodier. C'est une belle histoire dont hélas je ne peux pas vous en dire grand chose, secret défense, mais en quelques mots : une histoire familiale avec quelques notes de fantastique...

Mes dessins n'ont pas convaincu, mais c'est par contre l'occasion de vous les montrer...

Pierres rouges-Pl 0-case coul

Une case d'ambiance, à l'aquarelle.

Pierres rouges-Pl 1 crayon+txt

 Le découpage de la première planche.

P R-Pl 1 n-b+txt

 La mise au propre de la planche 1.

 

Pierres rouges-Pl 1 crayon+txt V2

 Toujours la planche 1 avec un nouveau découpage après quelques remarques de Pierre Makyo.

Pierres rouges-Rech père Ismaël-1

Quelques recherches sur un des protagonistes de l'histoire.

Posté par cedrichervan à 08:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 octobre 2011

Croquis...

Petite recherche de personnages... qui ne mènera à rien si ce n'est à être montrée ici, ce qui en soit n'est déjà pas si mal !

Carthago-Essai libre

Carthago-Essai libre 2

La même sans couleur...

Carthago-Essai libre 2b

 

Posté par cedrichervan à 13:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 octobre 2011

Un article à lire...

Il y a peu, le scénariste Laurent Galandon, auteur entre autres albums de L'envolée sauvage chez Bamboo, avait écrit un petit mot libre et ouvert sur le problème du "premier tome" !

Son mot fut repris d'une part sur ActuaBD, l'excellent site de news sur l'univers de la BD et à présent je le découvre sur un autre site encore. Je vous invite à le lire, ICI.

Il est certain que c'est un "nouveau" problème qui frappe l'univers de la BD et tout aussi bien les lecteurs que les auteurs. Bien entendu, je pense que ça concerne essentiellement les plus jeunes auteurs, qui n'ont pas une assise encore bien encrée chez les éditeurs, ni dans la mémoire des lecteurs, catégorie à laquelle d'ailleurs, je pense appartenir, bien que le temps filant, je sois de moins en moins jeune !

Mais il est vrai qu'au vu de la quantité des parutions et au vu de l'augmentation du prix des albums, je comprends qu'il n'est pas évident pour les lecteurs de suivre une telle surproduction et de pouvoir spontanément acheter un premier tome d'un auteur inconnu, ce qui finalement se révèle être un pari... un pari qui peut coûter 14 Euros ou plus encore.

Pour être honnête, je suis moi-même un lecteur BD assidu et bien que je sois toujours enflammé par le média fantastique qu'est la bande dessinée, j'ai fortement diminué ma consommation et ma quantité d'achat d'albums, privilégiant les librairies dites d'occasions ou les bibliothèques. Car il est finalement très facile de sortir d'une librairie le portefeuille vide, mais d'avoir pourtant les bras pas tant chargés que cela...

Alors pourquoi, de ce fait, oser risquer l'achat d'un tome 1, pourquoi investir dans une histoire qui dans bien des cas ne connaîtra peut-être même pas de fin ?... Lecteur je te comprends !

Mais pourtant... Comment un éditeur pourrait-il prendre la décision de poursuivre un projet qui ne récolte pas les suffrages lors de sa sortie en libraire... Sachant d'ailleurs, que parfois certains éditeurs se désaffectionnent d'un album et d'un projet avant même sa sortie, ne se fiant qu'aux commandes des libraires.

C'est finalement une sorte de cercle sans fin, un serpent qui se mord la queue, mais qui à nouveau soulève la question de savoir quel sera l'avenir de la BD... Est-ce média qui est appelé à disparaître, ou tout du moins à se transformer, sûrement... Dessinateur est-ce encore un métier qui a de l'avenir ?...

Ce qui est certain par contre, c'est que le lecteur croule sur les propositions de BD, les libraires croulent sous les caisses et les dessinateurs croulent quant à eux sous les doutes !

Mais quoi qu'il en soit amis lecteurs, acheter du tome 1... surtout les miens ! :-)

 

Posté par cedrichervan à 11:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 septembre 2011

Dans la Rome de Gilles Chaillet...

Passé l'émotion et la stupéfaction de sa disparition, je repense à nouveau à Gilles Chaillet...

Et comme il se doit, et afin de garder son souvenir vif dans ma mémoire, je me replonge dans son oeuvre, dans ses albums...

Bien entendu, en premier je me dirige vers les Vasco, sa série "mère", ou encore les différents Lefranc auxquels il a participé avec Jacques Martin.

 783c9be

Mais étrangement, je m'appercois, que je garde en mémoire, d'autres images, d'autres dessins... quelques autres albums plus récents, mais qui m'avaient très impressionné lors de la lecture.

J'ouvre alors, sa série La dernière prophétie, où Gilles après des années au service de Vasco s'était forgé un style très classique empreint des qualités et des spécificités du travail de Jacques Martin. Mais dans cette nouvelle série, il avait offert à ses lecteurs quelques surprises, des découpages aérés et éclatés, très cinématographiques, laissant découvrir de magnifiques grandes vues sur ses décors d'architecture, laissant la part belle à des cases insères qui donnent vie et dynamisme à son histoire.

9782723444873_1

Ensuite, je repense à ce qui doit être, sauf si je ne me trompe, ses derniers albums parus en tant que dessinateur, Vinci sur un scénario de Didier Convard, peut-être mes préférés... Une histoire prenante avec un dessin minutieux, riche en ambiance...

 imagesCAAZJ17Qbd-vinci-gilles-chaillet-didier-convard-L-2

 ConvardChaillet-Vinci1

Je connais moins le travail de Gilles en tant que scénariste seulement, ma dernière lecture à ce sujet fut Les Boucliers de Mars, avec au dessin Christian Gine et à nouveau, je fus très impressionné, une nouvelle réussite !  

 Mais je ne peux pas parler du travail de Gilles Chaillet sans ne pas aborder son oeuvre, je pense majeure, Dans la Rome des Césars. Un livre épais, la découverte de Rome dans l'Antiquité à renfort de textes, de photos, de dessins, mais surtout de son gigantesque plan, une reconstitution dessinée de la ville éternelle. Une folie pour certains, un exploit pour d'autres, un passion pour lui certainement, c'est un véritable voyage qu'il offre, une immersion !

 9782723440509-l

A la sortie de ce magnifique livre, Gilles Chaillet avait joué le jeu de l'interview et s'était laissé aller à raconter la genèse de son plan, je poste ci-après cette vidéo. Et c'est à lui finalement que je laisse le soin de parler de sa passion... Alors laisser vous emporter par ce grand raconteur d'histoires... car des histoires, il en avait encore beaucoup à raconter, j'en suis certain...

 

Merci Gilles...

Posté par cedrichervan à 15:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 septembre 2011

 

joyeux-anniversaire-gilles-chaillet-L-1

 

Hier matin, Gilles Chaillet nous a quitté...

J'ai rencontré Gilles pour la première fois, il y a près de 15 ans, je lui avais montré mes dessins dans un festival et il avait été très aimable et très encourageant. Par après, je l'ai revu à maintes reprises et nous avons parlé de longues heures, il est rare de repenser à quelqu'un et de fouiller dans sa mémoire, sans ne jamais trouver aucun instant désagréable en sa compagnie, je n'ai gardé de lui que de bons souvenirs.

Je me souviens plus particulièrement d'un petit déjeuner il y a quelques années, un matin au festival de Sierre en Suisse. Nous étions plusieurs autour d'une table, réuni par une exposition sur l'oeuvre de Jacques Martin, dont Gilles était un des fers de lance. Nous avons discuté entre passionnés d'Antiquité avec énergie et à renfort de citations, de références à nos lectures, de voyages. Bien entendu Gilles était une référence et sa culture était à mes yeux sans limite... Je me souviens de son énergie et de son enthousiasme plus que communicatif ! En l'écoutant, on aurait pu être convaincu du bien fondé de faire un BD sur la taille des cailloux en Anatolie de Sud, tant à ses yeux, le sujet semblait avoir une valeur digne d'être partagée avec le plus grand nombre. Les dessinateurs des tables voisines nous observaient comme des illuminés et se demandaient bien ce qui pouvait, aussi tôt le matin, susciter autant d'enthousiasme.

Je remercie Gilles pour tous ses conseils et je garde de lui comme beaucoup je pense, le souvenir de sa gentillesse, de sa disponibilité, de sa bonne humeur et de son grand talent !

Je pense affectueusement à ses proches.

Au revoir Gilles.

 

Posté par cedrichervan à 11:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 septembre 2011

Le temps d'une pub !

Petit message d'ordre "publicitaire"...

Avis aux Belges... Et peut-être plus précisément à ceux de la région bruxelloise...
A partir du jeudi 15 septembre, j'aurai le grand plaisir, que dis-je le grand honneur, d'animer un atelier de BD destiné aux adultes et ce, tous les jeudis soir à Rhode-Saint-Genèse.

Alorsi une initiation ou un perfectionement des techniques de la BD vous tente, vous êtes les bienvenus !

Parlez-en autour de vous !

Voici un lien pour plus de renseignements... ICI.

we_need_you

 

Posté par cedrichervan à 11:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2011

Case du jour...

Je vous avais déjà présenté le croquis de base, il y a quelques temps, ICI...

En voici la version encrée...

35-SCH2-case1-encre

Posté par cedrichervan à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Dernières lectures...

u-boot[1]skraeling-couv9782361180164_1_75[1]Adamson_03[1]

 Quelques dernières lectures... en vrac...

imagesCAWSCSPCMezekresistances-bd-volume-2-simple-23272Couverture_bd_9782756015712

Et en passant, un petit artbook d'André Juillard sur son dernier album "Mezek", en ce qui me concerne, ce type de livre sur le travail fin et élégant d'André Juillard est toujours un régal et celui-ci, à mes yeux, ne déroge pas à la règle !

MezekBD

Posté par cedrichervan à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2011

Pendant l'été la boutique reste ouverte...

Tout est dans le titre...

Une case en passant, une ballade au petit matin qui appelle sa couleur...

 

34-SCH2-n-b-case 5

Posté par cedrichervan à 08:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]